USC MilPatRoller : Club de roller de Conflans Ste Honorine

Le sac de transport

Le roller, c’est bien joli quand on a les patins au pied, mais il faut aussi penser que la plupart du temps, les randos ne se font pas à partir de son palier de porte !
Le transport est un aspect important (voir même encombrant) et ne doit pas être négligé …
Pour ma part, j’ai opté pour deux types de sacs différents. Tout les deux des sacs à dos, mais à fonctions distinctes.

A vous de choisir selon le contexte des randos où vous allez si vous avez besoin de tout votre équipement au grand complet ou si vous privilégiez la rapidité de mise en service de vos patins …

Un plutôt volumineux mais qui permet de porter rollers + protections + équipement divers, le tout bien fermé et peu salissant.(à gauche)

Un deuxième ouvert permettant de n’y mettre qu’une paire de rollers éventuellement accompagnée de papiers dans une poche dorsale. Accès simple et rapide, le tout peu encombrant mais un peu salissant car les chaussures sont à l’air libre … (à droite)

 

Les patins

Pour faire une "rando roller", rien de mieux que ... des rollers. Le prix d'une paire varie entre :

30 € 300 €
   

 Si vous démarrez le roller, ne vous précipitez pas sur la paire de patin Top du Top ! Une bonne paire à un prix d’entrée de gamme (40€) fera tout à fait l’affaire pour savoir si l’on va devenir un ‘Mordu’ ou si l’on préfère le plancher des vaches sans roulettes !
En plus, les patins ‘standard’ roulent un peu moins vite que les autres et permettent de s’arrêter plus facilement sur l’obstacle que l’on ne sait pas encore éviter, puisque l’on débute bien sûr !

Vous sentirez par vous même, après quelques essais, si vous êtes à la traîne en randos et que vous avez envie d’accrocher les autres, là, il faudra passer par son magasin de sport préféré pour s’offrir un joli cadeau qui chiffre plus vers les 250€. Nouvelles prouesses obligent ! ! !
Dans votre fougue, n’oubliez tout de même pas de les essayer avant ! Ca vous arrive souvent d’acheter une paire de chaussure sans les avoir tâtées au magasin ?
N’oubliez pas qu’une rando de 15 kilomètres avec des patins tout neufs est généralement suivie d’une semaine de traitement des ampoules ! Comme toute chaussure, il faut un peu de temps pour que votre pied se sente (façon de parler …) à l'aise.

 Au fait, vous pourrez trouver des rollers Fitness pour les amoureux de randos zen, Freeride pour ceux qui veulent jouer un peu plus, vitesse pour les pressés et Agressive pour les fous de la rampe !
       
Fitness Freeride Vitesse Agressif

 Au cas où vous n’auriez pas remarqué, les patins sont équipées de roues … si si vérifiez …

 Roue classique Roue d'endurance Roue de vitesse

 Pour choisir des roues, il faut d’abord savoir pour quel type d’utilisation on va en avoir besoin. Si on ne sait pas, on fait confiance aux roues fournies avec les patins que l’on vient de s’acheter !
Avec un peu plus d’expérience, plusieurs critères sont à étudier :

    La taille - de 72 mm à 100 mm
    La dureté - de 78A à 90A

Le choix des roues influera sur votre vitesse, votre confort. Des roues tendres (78A) sont très confortables, mais elles s’usent vite et sont moins rapides que les roues dures (ex 84A). En général, le choix se porte sur des roues en 82mm / 82A, ce qui représente un bon compromis entre vitesse et confort.

En bref, des petites roues dûres privilégient la vivacité, des grandes roues tendres privilégient la vitesse et le confort. A vous de faire toutes les combinaisons possibles pour trouver ce qui convient à votre type de roulage …

Au fait, avant tout achat de nouvelles roues, vérifiez les diamètres supportés par vos rollers (certains rollers ne peuvent être équipés de roues dont le diamètre est supérieur à 80 mm). Des animateurs, dont je ne citerais pas le nom mais qui se reconnaîtrons, s’y sont déjà laissé prendre !

Mis à part les roues, vos patins sont aussi équipés par défaut, sécurité oblige, d’un frein. Pour ceux qui maîtrise le freinage en T, il sera tout de suite enlevé car ce sont les roues qui les arrêteront. Pour les autres, le freinage classique est simple. Il suffit de lever un peu le pied (celui qui a le frein derrière bien sûr !) et hop ... Attention cependant, les freins s'usent et il vous faudra les changer.